RECHERCHER


Papiers S.V.P.!

Pourquoi la Chine n'a-t-elle qu'un seul fuseau horaire? Et d'où viennent les baguettes? Comment a évolué l'écriture chinoise? Posez vos questions et Papiers de Chine enquêtera pour vous.

sujet@papiersdechine.ch

A l'ombre du géant du bout du monde

le 23-11-2007
© Papiers de Chine
© Papiers de Chine

> Chifeng, région autonome de Mongolie intérieure

ECOUTEZ SA VOIX, C'EST GEANT!

Les petits s’enfuient quand ils le voient. Les autres accourent, portable en main, et mitraillent. Ils ont devant eux un géant, l’homme le plus grand du monde. Bao Xishun nous a ouvert son jardin secret, en Mongolie intérieure.

Il apparaît. Et on sursaute. Bao Xishun fait 2.362 mètres. Depuis deux ans, l’ancien berger de Mongolie intérieure est considéré comme l’homme le plus grand du monde «par croissance naturelle». Une précision essentielle aux yeux du géant qui se croyait «malade» et avait renoncé à tout, même aux femmes. Les examens médicaux subis pour pouvoir figurer au Guinness des records dès 2005 lui ont oté tous ses doutes, à l’age de… 54 ans: «Je suis normalement grand», a-t-il réalisé. Et ce petit rien a tout changé.
Nous sommes à Chifeng, une ville qui sent le charbon, dans l’appartement flambant neuf qu’il s’est offert avec sa jeune épouse et où trônent ses meubles de géant: ici une chaise surdimensionnée, là un lit qui mange toute la chambre. En l’écoutant raconter de sa voix extraordinairement caverneuse, et mélangeant chinois et mongol, les bribes de son enfance, on comprend que plus son corps grandissait, plus Bao tentait de se faire petit. A Gacha, dans les prairies mongoles où il a grandi avec ses parents, son frère et ses trois sœurs, tous de taille fort commune, Bao a vite compris que «ce ne serait pas facile». A 9 ans, l’écolier dit «le grand» fait une tête de plus que ses copains. A 17 ans, le berger et planteur de maïs, fait plus de 2 mètres et se demande «pourquoi il ne peut pas faire les choses comme les autres»: avoir une copine, faire du vélo, caser son trop grand corps dans un lit.
19 ans, une chose merveilleuse lui arrive: l’armée. Non qu’il ait une âme guerrière mais parce que ça va lui permettre durant 3 ans de faire du basket, sa passion. «Je n’avais qu’à lever la main», s’illumine-t-il. Mais ses rhumatismes de géant l’obligent à renoncer: Celui qui «aurait pu être un grand joueur» ne rate pas un match à la TV.
Bao Xishun est comme dans les contes: un très gentil géant, dont l’immense bras vient au secours des dauphins qui ont ingurgité des sacs de plastique, dont l’argent gagné sur les TV du monde entier vient aider des étudiants en difficulté: «Il a très bon cœur, il est trop sincère», dit sa jeune femme de 28 ans, Xia Lijuan, sa toute première conquête. Celle qu’un ami lui a présenté il y a un an, celle qui était «venue par curiosité» avoue-t-elle dans un fard, celle qu’il a épousée cet été. Avec Xia, le coup de cœur a été immédiat. Rien à voir avec ces femmes qui ont répondu à la petite annonce mise par un journal à son intention: l’une était «très âgée» et l’autre avait «mauvais caractère». L’entente des jeunes mariés est, elle, étonnante et leurse taille, cette différence d’âge...» «Aujourd’hui, coupe leur fille, on choisit soi-même qui on épouse». Et puis Xia apprécie le côté pratique de son Bao, «il m’aide à étendre le linge!». Mais le couple a un projet plus concret. Un enfant? «Il sera bienvenu s’il arrive, mais ce n’est pas prévu.» Non, ce dont Bao et Xia rêvent, c’est d’ouvrir en mai prochain leur maison de thé mongole. Du thé au lait salé. D’ailleurs, il est l’heure d’en boire.
Bao se lève. Déplie son corps. On sursaute. Il est vraiment immense.

Papiers de Chine

 

A lire aussi

L'homme le plus grand du monde bientôt papa

Bao Xishun, le géant, retarde les avions